Fête du jour

Saint André Dũng Lạc, prêtre, et ses compagnons, martyrs
Facebook
Twitter
Email
WhatsApp

Sainte Catherine d’Alexandrie

vierge et martyre (IVe siècle)

L’une des plus célèbres martyres des premiers siècles. La plus jolie et la plus savante des jeunes filles de tout l’Empire.  Elle était mystiquement fiancée à la Sagesse éternelle. Le mariage mystique de Sainte Catherine d'Alexandrie, bois sculpté église de RiouxSon inspiration  lui fit écarter avec succès les objections contre la Foi des philosophes chargés de la convaincre de la stupidité  du Christianisme.  Sa légende a masqué son existence historique, recouverte de broderies fabuleuses. Ainsi peut-être le récit de son martyre qui la fait mourir déchiquetée par quatre roues armées de pointes. Très populaire au Moyen Age, elle fut l’une des ‘voix’ de sainte Jeanne d’Arc. Son culte reste très vivant au monastère situé au pied du Mont-Sinaï où des anges l’auraient portée.
Illustration: Le mariage mystique de Sainte Catherine d’Alexandrie, bois sculpté église de Rioux (diocèse de La Rochelle).
Des internautes nous indiquent
– Sainte Catherine d’Alexandrie est la sainte patronne des bateleurs et mariniers de la Garonne et est vénérée à Auvillar et Boudou (dans le Tarn-et-Garonne)
– Sainte Catherine d’Alexandrie est la sainte patronne de la ville de Fribourg en Suisse avec Saint Nicolas (de Myre), une place à côté de la Cathédrale porte désormais son nom.
– la chapelle Sainte-Catherine à Soultzbach-les-Bains (68) dans la communauté de paroisses de la vallée de Munster a été récemment restaurée.

Eglise Sainte Catherine du Port, Auvillar, diocèse de Montauban
Chapelle Sainte Catherine, dédiée à la patronne des gens de la rivière et des philosophes, Auvillar
“Honneur aux femmes de savoir” (portail catholique Suisse)
Mémoire de sainte Catherine, qui fut, dit-on, vierge et martyre à Alexandrie, aussi remplie d’acuité d’esprit et de sagesse que de force d’âme. Son corps est l’objet d’une pieuse vénération au célèbre monastère du mont Sinaï.

Je suis la descendante de l’illustre roi Costos. On m’appelle Catherine. J’ai étudié les langues, exploré toute la science des philosophes et des poètes. Mais j’ai compris: ce ne sont que vanités! Alors j’ai suivi mon Seigneur Jésus-Christ. Je n’épouserai que mon Dieu!

“La passion de Sainte Catherine”

Découvrez la vie des Saints en vidéo